• Une nouvelle monnaie va voir le jour à VENCE

     

    Oui ! Une nouvelle monnaie va voir le jour à Vence !

     

    Que penseriez-vous d’une personne qui suivrait une thérapie pour un cancer du poumon et qui continuerait à fumer ?

    Et bien, sans le savoir, nous nous comportons de la même manière… Nous sommes pris dans une spirale où l’argent-roi domine et compromet notre évolution. Il est donc essentiel de trouver une cohérence dans notre démarche.

     Jusqu’à aujourd’hui nous avons appris à :

                 vivre dans la « peur de manquer »,

    • vouloir toujours plus et privilégier une croissance incompatible avec les possibilités de la Terre,

    • croire qu’il n’y a pas assez pour tous et donc nous lancer dans une compétition porteuse de violence,

    • rechercher la protection d’un plus puissant que soi en abandonnant la maîtrise de notre de

      stin au système financier qui décide à notre place et conditionne nos choix en octroyant ou refusant l’argent.

      Maintenant, nous proposons aux Vençois de s’orienter vers une suffisance bienheureuse et une confiance dans la vie qui va se traduire par :

     

    • plus de conscience dans notre façon de produire et de consommer pour développer en nous un sentiment de suffisance,

    • la coopération : là où la lutte tue et désertifie, la coopération entre les humains féconde et enrichit,

    • la réappropriation de l’outil monétaire pour qu’il serve au lieu d’asservir et redonne à l’homme la maîtrise de son destin. Il s’agit de valoriser la VRAIE richesse (le bien, le service, la nature, la vie) plutôt que son symbole : l’argent.

     

    Nous allons donc mettre en place une monnaie locale complémentaire à l’euro qui aura pour ambition de favoriser le développement du commerce local, ce qui engendrera plus de possibilités d’échanges pour chacun !

     

    En introduisant une nouvelle monnaie dans notre quotidien nous souhaitons :

     

    • soutenir le petit commerce local en réorientant nos échanges vers ceux qui produisent,

    • reconnaître économiquement les compétences que chacun peut apporter à la communauté,

    • donner la priorité à un développent durable.

     

    Tout un nombre d’être humains conscients et responsables refusent de continuer à vivre au sein d’un système qui ne peut qu’immanquablement nous conduire vers de grandes difficultés. Ils ont donc décidé de se diriger vers une évolution de l’économie qui réponde aux besoins de tous les êtres dans un rapport harmonieux avec leur écosystème.

     

    Pour cela, de nombreuses monnaies locales ont vue le jour depuis quelques années à travers le monde : en Allemagne (une trentaine), en Angleterre, en Italie, aux Etats-Unis, au Japon, dans de nombreux pays d’Amérique Latine, etc.

     

    En France, Villeneuve-sur-Lot a créé sa monnaie « l’Abeille » qui fonctionne avec succès depuis quelques mois. Chambery crée « l’Allobroge » qui sera opérationnel dans quelques jours. Un projet est à l’étude en Auvergne, mais aussi à Pézenas, à Marseille, etc. Et d’ici peu, Vence pourra aussi utiliser une nouvelle monnaie !

     

    Comment ça va marcher ?

     

    Les professionnels : producteurs, artisans, entrepreneurs, indépendants, commerçants, adhèrent à l’association par la signature d’une charte. Ainsi affirment-ils leur désir de vivre la charte au mieux de leurs possibilités.

    Les particuliers, eux aussi, s’engagent par adhésion à l’association. Dès lors, en contrepartie de sommes payées en euros, ils reçoivent de la « monnaie locale ».

     

    Cette monnaie est acceptée par les professionnels adhérents. Avec cette monnaie, les professionnels peuvent rémunérer en partie certains collaborateurs, s’ils l’acceptent, et réaliser des échanges avec d’autres membres.

     

    Les euros convertis en monnaie locale constituent un fonds de garantie. Placés dans une banque éthique, ils peuvent être utilisés pour soutenir des projets locaux s’inscrivant dans l’esprit de la Charte.

     

    Si un professionnel se trouve avec un surplus de monnaie locale, il peut en demander la reconversion en euros.

     

    Un groupe de travail se penche sur l’élaboration de ce projet et vous êtes tous conviés à y participer. (voir nos coordonnées indiquées ci-dessous). Une réunion est prévue le 28 février à 10 heures à la Salle des Pompiers de Vence (avenue Rhin et Danube). N’hésitez pas à nous rejoindre dans cette belle aventure !

     

    Josiane et Michel DUBOIS CALMES

    04 93 58 50 89 ou 06 10 61 45 78 - e.mail : m.du@laposte.net


    EXPERIENCE EN ALLEMAGNE       http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiemgauer 

                                                            http://www.chiemgauer.info/  

                                               http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1337  

  •  

    Oui ! Une nouvelle monnaie va voir le jour à Vence !

     

    Que penseriez-vous d’une personne qui suivrait une thérapie pour un cancer du poumon et qui continuerait à fumer ?

    Et bien, sans le savoir, nous nous comportons de la même manière… Nous sommes pris dans une spirale où l’argent-roi domine et compromet notre évolution. Il est donc essentiel de trouver une cohérence dans notre démarche.

     Jusqu’à aujourd’hui nous avons appris à :

                 vivre dans la « peur de manquer »,

    • vouloir toujours plus et privilégier une croissance incompatible avec les possibilités de la Terre,

    • croire qu’il n’y a pas assez pour tous et donc nous lancer dans une compétition porteuse de violence,

    • rechercher la protection d’un plus puissant que soi en abandonnant la maîtrise de notre de

      stin au système financier qui décide à notre place et conditionne nos choix en octroyant ou refusant l’argent.

      Maintenant, nous proposons aux Vençois de s’orienter vers une suffisance bienheureuse et une confiance dans la vie qui va se traduire par :

     

    • plus de conscience dans notre façon de produire et de consommer pour développer en nous un sentiment de suffisance,

    • la coopération : là où la lutte tue et désertifie, la coopération entre les humains féconde et enrichit,

    • la réappropriation de l’outil monétaire pour qu’il serve au lieu d’asservir et redonne à l’homme la maîtrise de son destin. Il s’agit de valoriser la VRAIE richesse (le bien, le service, la nature, la vie) plutôt que son symbole : l’argent.

     

    Nous allons donc mettre en place une monnaie locale complémentaire à l’euro qui aura pour ambition de favoriser le développement du commerce local, ce qui engendrera plus de possibilités d’échanges pour chacun !

     

    En introduisant une nouvelle monnaie dans notre quotidien nous souhaitons :

     

    • soutenir le petit commerce local en réorientant nos échanges vers ceux qui produisent,

    • reconnaître économiquement les compétences que chacun peut apporter à la communauté,

    • donner la priorité à un développent durable.

     

    Tout un nombre d’être humains conscients et responsables refusent de continuer à vivre au sein d’un système qui ne peut qu’immanquablement nous conduire vers de grandes difficultés. Ils ont donc décidé de se diriger vers une évolution de l’économie qui réponde aux besoins de tous les êtres dans un rapport harmonieux avec leur écosystème.

     

    Pour cela, de nombreuses monnaies locales ont vue le jour depuis quelques années à travers le monde : en Allemagne (une trentaine), en Angleterre, en Italie, aux Etats-Unis, au Japon, dans de nombreux pays d’Amérique Latine, etc.

     

    En France, Villeneuve-sur-Lot a créé sa monnaie « l’Abeille » qui fonctionne avec succès depuis quelques mois. Chambery crée « l’Allobroge » qui sera opérationnel dans quelques jours. Un projet est à l’étude en Auvergne, mais aussi à Pézenas, à Marseille, etc. Et d’ici peu, Vence pourra aussi utiliser une nouvelle monnaie !

     

    Comment ça va marcher ?

     

    Les professionnels : producteurs, artisans, entrepreneurs, indépendants, commerçants, adhèrent à l’association par la signature d’une charte. Ainsi affirment-ils leur désir de vivre la charte au mieux de leurs possibilités.

    Les particuliers, eux aussi, s’engagent par adhésion à l’association. Dès lors, en contrepartie de sommes payées en euros, ils reçoivent de la « monnaie locale ».

     

    Cette monnaie est acceptée par les professionnels adhérents. Avec cette monnaie, les professionnels peuvent rémunérer en partie certains collaborateurs, s’ils l’acceptent, et réaliser des échanges avec d’autres membres.

     

    Les euros convertis en monnaie locale constituent un fonds de garantie. Placés dans une banque éthique, ils peuvent être utilisés pour soutenir des projets locaux s’inscrivant dans l’esprit de la Charte.

     

    Si un professionnel se trouve avec un surplus de monnaie locale, il peut en demander la reconversion en euros.

     

    Un groupe de travail se penche sur l’élaboration de ce projet et vous êtes tous conviés à y participer. (voir nos coordonnées indiquées ci-dessous). Une réunion est prévue le 28 février à 10 heures à la Salle des Pompiers de Vence (avenue Rhin et Danube). N’hésitez pas à nous rejoindre dans cette belle aventure !

     

    Josiane et Michel DUBOIS CALMES

    04 93 58 50 89 ou 06 10 61 45 78 - e.mail : m.du@laposte.net


    EXPERIENCE EN ALLEMAGNE       http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiemgauer 

                                                            http://www.chiemgauer.info/  

                                               http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1337  


    votre commentaire
  •  

    Oui ! Une nouvelle monnaie va voir le jour à Vence !

     

    Que penseriez-vous d’une personne qui suivrait une thérapie pour un cancer du poumon et qui continuerait à fumer ?

    Et bien, sans le savoir, nous nous comportons de la même manière… Nous sommes pris dans une spirale où l’argent-roi domine et compromet notre évolution. Il est donc essentiel de trouver une cohérence dans notre démarche.

     Jusqu’à aujourd’hui nous avons appris à :

                 vivre dans la « peur de manquer »,

    • vouloir toujours plus et privilégier une croissance incompatible avec les possibilités de la Terre,

    • croire qu’il n’y a pas assez pour tous et donc nous lancer dans une compétition porteuse de violence,

    • rechercher la protection d’un plus puissant que soi en abandonnant la maîtrise de notre de

      stin au système financier qui décide à notre place et conditionne nos choix en octroyant ou refusant l’argent.

      Maintenant, nous proposons aux Vençois de s’orienter vers une suffisance bienheureuse et une confiance dans la vie qui va se traduire par :

     

    • plus de conscience dans notre façon de produire et de consommer pour développer en nous un sentiment de suffisance,

    • la coopération : là où la lutte tue et désertifie, la coopération entre les humains féconde et enrichit,

    • la réappropriation de l’outil monétaire pour qu’il serve au lieu d’asservir et redonne à l’homme la maîtrise de son destin. Il s’agit de valoriser la VRAIE richesse (le bien, le service, la nature, la vie) plutôt que son symbole : l’argent.

     

    Nous allons donc mettre en place une monnaie locale complémentaire à l’euro qui aura pour ambition de favoriser le développement du commerce local, ce qui engendrera plus de possibilités d’échanges pour chacun !

     

    En introduisant une nouvelle monnaie dans notre quotidien nous souhaitons :

     

    • soutenir le petit commerce local en réorientant nos échanges vers ceux qui produisent,

    • reconnaître économiquement les compétences que chacun peut apporter à la communauté,

    • donner la priorité à un développent durable.

     

    Tout un nombre d’être humains conscients et responsables refusent de continuer à vivre au sein d’un système qui ne peut qu’immanquablement nous conduire vers de grandes difficultés. Ils ont donc décidé de se diriger vers une évolution de l’économie qui réponde aux besoins de tous les êtres dans un rapport harmonieux avec leur écosystème.

     

    Pour cela, de nombreuses monnaies locales ont vue le jour depuis quelques années à travers le monde : en Allemagne (une trentaine), en Angleterre, en Italie, aux Etats-Unis, au Japon, dans de nombreux pays d’Amérique Latine, etc.

     

    En France, Villeneuve-sur-Lot a créé sa monnaie « l’Abeille » qui fonctionne avec succès depuis quelques mois. Chambery crée « l’Allobroge » qui sera opérationnel dans quelques jours. Un projet est à l’étude en Auvergne, mais aussi à Pézenas, à Marseille, etc. Et d’ici peu, Vence pourra aussi utiliser une nouvelle monnaie !

     

    Comment ça va marcher ?

     

    Les professionnels : producteurs, artisans, entrepreneurs, indépendants, commerçants, adhèrent à l’association par la signature d’une charte. Ainsi affirment-ils leur désir de vivre la charte au mieux de leurs possibilités.

    Les particuliers, eux aussi, s’engagent par adhésion à l’association. Dès lors, en contrepartie de sommes payées en euros, ils reçoivent de la « monnaie locale ».

     

    Cette monnaie est acceptée par les professionnels adhérents. Avec cette monnaie, les professionnels peuvent rémunérer en partie certains collaborateurs, s’ils l’acceptent, et réaliser des échanges avec d’autres membres.

     

    Les euros convertis en monnaie locale constituent un fonds de garantie. Placés dans une banque éthique, ils peuvent être utilisés pour soutenir des projets locaux s’inscrivant dans l’esprit de la Charte.

     

    Si un professionnel se trouve avec un surplus de monnaie locale, il peut en demander la reconversion en euros.

     

    Un groupe de travail se penche sur l’élaboration de ce projet et vous êtes tous conviés à y participer. (voir nos coordonnées indiquées ci-dessous). Une réunion est prévue le 28 février à 10 heures à la Salle des Pompiers de Vence (avenue Rhin et Danube). N’hésitez pas à nous rejoindre dans cette belle aventure !

     

    Josiane et Michel DUBOIS CALMES

    04 93 58 50 89 ou 06 10 61 45 78 - e.mail : m.du@laposte.net


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique